Archives de catégorie : vroum

scoot related … le scoot a pris quelques steroides ;)

bonne citation ;)

je vos ai dégotté cette citation aujourd’hui, qui non contente d’être marrante se révèle également d’un bon sens et d’une justesse terrible :

La carte routière est une version de GPS antique, qui ne tombe pas en panne de batterie et coûte beaucoup moins cher…

trouvé dans un forum moto www.terre-bitume.org par mr84 😉

Petit sondage

Hello les gens,
une fois n’est pas coutume, je ne vais pas raaaaler 😉 mais vous demander votre avis …
comme certains le savent, je prépare quelques petits voyages pas piqués des vers … qui dépassent de trees loin mes budgets possibles et mème rêvés …

alors voici mon petit questionnaire 😉

Bientot

Nouveau jouet

Hier j’ai reçu, et du coup essayé mon nouveau véhicule, un dl 650 vstrom 2003 (première génération) .

Une vielle dame encore bien verte, après avoir appris certaines choses à la dure, j’y reviendrai, la prise en main se fait en douceur, et l’adaptation à une conduite toute autre est aisée car la machine est superbement équilibrée malgré un cadre un peu mou à mon goût :), ça se tortille un petit peu en courbe rapide, mais sans rien d’inquiétant.

Ce petit moteur émet un son des plus agréables, se montre volontaire et joueur, même s’il manque un peu de mordant après mon Raijuu (b-king), mais bon… tout à fait normal, un tiers de la puissance pour la moitié de la cylindrée… fallait pas rêver non plus :).
Des reprises sympa, il ne rechigne jamais, même s’il montre une tendance à cogner et grogner la moindre sur les reprises à bas regime.

La boîte est très agréable, et bien réactive, sauf sur le passage en 6, ou il faut être bien précis sur le régime pour qu’elle accepte de passer, mais rien de grave, cette 6 semble être un simple overdrive.

Position agréable et confortable, juste une petite gêne sous le pieds droit, il y a un truc à identifier dont je n’ai pas l’habitude de la présence et qui empêche les changements de position dont j’ai l’habitude.

Premiers tours de roues…

Celui que j’ai essayé était 1) pas à moi, ce qui impose plus de prudence et 2) Hyper récent et blindé d’électronique…

J’ai donc appris à la dure que:
les pneus enduro mettent bien plus long que les miens à chauffer 🙂 donc magnifique bouts de bois bien glissants sur les deux premiers kilomètres 🙂

L’absence d’anti dribble m’a montré que concrètement à ce que je pensait, celui du b-king fonctionne franchement plus que bien, mais empêche la glisse 🙂 sur le vstrom, une conduite sportive implique de la glisse à chaque courbe 🙂 beau !

Le frein moteur de ce petit bicylindres est proprement terrifiant rapport au b-king, on pourrait limite enlever les freins de cette moto !

Ces trois derniers points m’ont amèné à bien revoir ma conduite, à transpirer copieusement et à vérifier l’etat du fond de mon pantalon après les 10 premiers kilomètres, après cela, juste du fun et une bananne à tout casser à l’arivee.

Bref, une moto joueuse qui ne demande qu’a nous amuser et à nous emmener partout 🙂

J’adore

Scotland ou petit voyage au pays des légendes

Hello les gens 🙂

Il y a trois semaines je rentrait d’Ecosse après un petit tour d’horizon de ce pays de magie, voici un petit résumé de la chose…

Départ par le bus, puis petit dej affreux fait de lait assaisonné au thé léger… heureusement que j’avais demandé quasi pas de lait, je ne supporte pas siouplait… bah, la salée au sucre était exécrable à souhait, comme prévu, j’adore ces horreurs de gares 🙂

Merci miam de m’avoir sauve d’un thé buvable en cours de route.

Pour une fois, la touche toxique s’est jetée sur quelqu’un d’autre, pauvre Miam 🙂 contrôle surprise, élimination de briquets surnuméraires etc, hehe chacun son tour 🙂

En dehors de ça, voyage sans histoires et agréable, arrivée à Edinburg, et hop tram jusqu’à notre sympathique hôtel idéalement situé , proche de tout, chambre agréable, service adorable et compétent, de quoi mettre de bonne humeur.

la visite du château a été magnifique, une vue imprenable sur la cité, de l’histoire partout, et les recommandations de l’un des gardiens quant a quoi et ou manger le soir, parfait je vous dit !

edinburgh castle 1

edinburgh view

le musée  national écossais (prévoir deux jours de visite ), magnifiquement disposé ludique et instructif .

mon premier repas de la quatrième dimension, si un jour on m’avait dit que pour rendre un  étouffe chretien léger et digeste il fallait le noyer dasn la sauce a la creme … j’aurai ri … la je vous confirme que parfois c’est vrai  !

je vous présentele haggis with mesh , a déguster absolument

haggis with mesh

découverte des desserts écossais ! un truc a ne aps montrer a un diététicien , sisi a ce point , mais achement bon .

quelques achats … miam je te déteste de m’avoir fait entre la dedans … deja j’ai dépensé une fortune en t shirts 😉 et en prime je m suis fait traiter de suise allemand … par un français … 😉

le petit bistrot adorable ou l’on a pris le petit dej le dernier jour était a tomber par terre .

a noter que j’ai quand meme été fichu de ne pas remarquer le pont sur lequel nous avons passé deux fois par jour …

la location de la voiture …

tout un poème

nous avions une réservation, l’agence confirme que nul besoin de carte de crédit une carte de débit suffit … euh ah ouais mais non pas celles la, uniquement les cartes locales, voyez vous.. nous louons beaucoup de voitures a des hommes d’affaires et des touristes internationaux qui ont tous des cartes de débit écossaises c’est bien connu …

merci a notre chère agence de voyage qui nous a trouvé une solution en nous réservant une voiture avec un voucher chez avis qui ont été des plus professionnels et des plus serviables .

traversée d’un bras de mer via un pont tout neuf et inconnu du gps, impressionnant, mon premier pont suspendu, on rentre dans les HighLands aux paysages splendides.

lost pont

petits conseils dispensés par des motards sympa rencontrés lors d’un arret a un shop de ferme au bord de la route.

les “cols” (petite colline sympa, mas faut pas dire, ce sont de hautes montagnes 😉 )avec leur vent a arracher les portières et tout ça .

Braemar,

village des plus sympathiques, idéalement situé au coeur de la réserve naturelle des HighLands, de la vous pouvez rayonner partout en mois d’une journée , retour compris !

des gens des plus accueillants, sa petite épicerie, son boucher (miom!) le gathering resto ou l’on mange si bien, il faut que j’y retourne pour les jeux (gatherings) en septembre , la place des jeux respire le dépassement de soi et un petit coté enchanteur.

son chateau impressionnant et spécial, un peu comme un chateau de comptes de fées compressé pour un film 😉

des paysages a couper le souffle, le petit dej avec vue

j’ai découvert, la bas, des gens adorables, le Haggis en rissoles, le black pudding, des desserts a vous damner…

 

les braemar cabins, un concept sympa de micro chalet (un peu caravane a deux étages cosy, vraiment agréable.

suite au prochain épisode …

 

Ça c’est fait…

Lever l’avant en reprenant l’autoroute en merdant la baisse de gaz au passage de la 4… sous l’oeuil fort intéressé des pandores… ça c’est fait…

Ne pas comprendre pourquoi ils m’ont suivi sur 10km après ça c’est fait aussi… 😉

Petit trip du ouike un-deux

Comme je devais achevée mes pneus, et atteindre le kilométrage requis pour un service sain et profitable, je me.suis dit tiens si j’allais voir tania à Cologne ?

Mmmmh… me manque 650km pour le service… allez, 640 fois deux plus les détours ça fait bien 650 non ?

Maison à Cologne c’est:

723 km, dont une bonne partie de bonne vieille autobahn teutonne
Une heure de pauses
7h11 de mouvements
89kmh de moyenne totale
Une pause non comptée à bain bain (joli bled en passant)
L’exclamation du “putains ce qu’il peut sucer la poignée en coin”
Des kilomètres de bande de béton et de bitume alternés…
152kmh de pointe… min garagiste va me détester… la zone rouge est à proscrire parrait 😉

Un thé, une clope, une douche à l’arrivee 😉

En tentant de me renseigner sur les vignettes “eco” (vous avez certainement déjà vu ces ronds verts, jaunes ou rouges avec le numéro de plaque sur les voitures allemandes), j’ai eu droit à:

Gendarmerie à la douane: “euh tu es sur que tu parle d’un truc allemand la ? ”

Office du tourisme:
“Quoi ? Ah euh… je vais me renseigner”
Puis deux téléphones plus tard
“Il faut passer au tuv mardi, ils feront des tests et des mesures et vous délivreront la pastille correspondante, c’est assez cher je crois”
(pas mal, mais je repars lundi moi…)

La police croisée sur l’autoroute:
“Mmmh oui, mais euh…. ”
Analyse du petit carnet de règlements…
“Euh non, rien sur les deux roues, ma collègue va regarder”
Sa collègue passe en effet beaucoup de coups de fils…
“Ah non, les deux roues pas besoin”
(à noter que les deux connaissaient Genève, un Lausanne, mais aucun des deux baden baden, marrant)

Suivi d’un “je n’ai rien dit, mais entre nous, si j’etais à koln, je n’appliquerai pas cela, rien ne s’est amélioré avec ça, bien au contraire. La qualité de l’air se degrade, par contre ça génère de l’argent”

A méditer…

 

 

 

 

wpid-IMG_20140607_213007.jpg wpid-IMG_20140607_205523.jpg wpid-IMG_20140607_212151.jpg wpid-IMG_20140607_213119.jpg IMG_20140607_214501 IMG_20140607_214507 IMG_20140607_214516 IMG_20140608_113717 IMG_20140608_120015 IMG_20140608_185922 IMG_20140608_193224 IMG_20140608_193409 IMG_20140609_080905 IMG_20140609_080915 IMG_20140609_184952 IMG_20140609_185000

La petite ballade du week-end

Lausanne pontarlier morteau monbeliard courchavon porrentruy neuchatel lausanne… plus de 350 km dont près de la moitié de lacets, cols et routes defoncees 😉

Carrément jouissif…

Deux pleins, cinq arrêts clope un arrêt bouffe trois arrêts caf et du bonheur 😉

image

image

image

C’est fou la quantité de hollandais en deux roues par la